Jump to content

H.B. HIGHKING

Membres
  • Content Count

    40
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

11 Good

About H.B. HIGHKING

  • Rank
    Membre
  • Birthday 07/31/1980

Informations du profil

  • Genre
    Ne pas préciser
  • Intérêts
    Cinéma, Ecriture, Musique
  • Comment avez-vous connu Forumenigmes ?
    Moteur de recherche

Recent Profile Visitors

37 profile views
  1. Non, ça n'a rien à voir avec la colère. Une issue s'est ouverte, mais c'est en résolvant les énigmes qu'on devine la sortie. La liberté est à l'extérieur. Les deux portes bloquées par un mur montre que les deux portes ne sont en aucun cas des échappatoires.
  2. "Après l'ouverture des portes un système se déclenche ( pour leur apporter la liberté ) mais rien ne change dans la pièce." Effectivement ils entendent bien un mécanisme. Mais de là où ils sont il n'y a aucune différence visible. Je confirme, les portes qui ont été ouvertes que ce soit par la force ou non cela n'a pas d'importance. Non les deux portes sont ouvertes, elles le sont définitivement.
  3. Dans la première énigme, trois personnes sont enfermés dans une pièce, il y a une issue et une inscription : "Si tu restes ici, tu trouveras la délivrance dans la mort. Si tu prends la porte, tu ne feras que l’assurer." L'un d'entre eux veut prendre la porte et les deux autres non. En se rendant compte que l'énigme assure la délivrance, ils passent la première porte et se retrouve dans la deuxième pièce. Dans la deuxième énigme, ils se retrouvent enfermés dans une seconde pièce, il y a deux issues et une inscription : "La mort est du côté des personnes gauches." Le premier ne se prononce pas, le second envisage la gauche et le troisième propose la droite. En se rendant compte qu'ils sont encore dans un dilemme, ils réalisent que les inscriptions ne sont pas fiables. Ils décident de tenter la porte de gauche. Ainsi il arrive dans la troisième pièce. Troisième énigme : Cette fois-ci, il y a deux nouvelles potentielles issues (une porte sur la gauche, une porte sur la droite) avec comme inscription : "Les deux portes mènent à la liberté." En suivant la logique, les portes sont bloqués. L'un des trois s'énerve et ouvre les deux portes qui donnent sur un mur. Après l'ouverture des portes un système se déclenche ( pour leur apporter la liberté ) mais rien ne change dans la pièce. Sur les nerfs, le plus colérique des trois se rend dans la deuxième salle et ouvre la porte de droite. Les portes de la Némésis ont eu raison de lui. Maintenant qu'ils ne sont plus que deux, ils se retrouvent coincés et pris de frustration. Jusqu'à ce que l'un d'eux trouver la sortie en finissant par comprendre l'énigme des portes. ✊ 😉 Bon courage !!!
×
×
  • Create New...

Important Information

En utilisant ce site, vous acceptez notre Privacy Policy et nos Terms of Use
We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.